• 05 Faites le bien autour de vous

      

    Aimez et aidez les enfants.

    Si vous êtes sensibilisé aux problèmes contemporains tels que la délinquance, la drogue, le chômage ou encore la dislocation de la famille, vous comprendrez que ceux qui naissent de nos jours, risquent de vivre dans une société de plus en plus violente et dangereuse.

    Les enfants sont souvent victimes de mauvais agissements car ils sont facilement influençables et n’ont pas toujours les moyens de se défendre. Ils sont constamment menacés par de nombreux fléaux.

    Trop d’enfants sont encore violentés par leurs propres parents ! Comment peuvent-ils alors devenir des adultes équilibrés quand ceux qui sont sensés les aimer, les maltraitent ?

    Vers qui peuvent-ils se tourner ?

    Il est donc du devoir de chaque personne sensible et responsable de veiller au respect des enfants.

    La loi doit être sévère afin de préserver les jeunes des mauvais traitements, de la drogue et de toute forme d’exploitation.

    Nous devons combattre pour eux car nous sommes les seuls qui pouvons leur venir en aide.

    5 Faites le bien autour de vous

    Tous les enfants sont, en quelque sorte, nos enfants. Ils sont également nos futurs concitoyens. Ils sont la société de demain.

    Nous devons donc leur apporter toute notre attention et veiller à ce qu’ils reçoivent la meilleure éducation.

    Un grand nombre de problèmes sociaux trouvent leur origine dans l’échec du système scolaire. Le manque de structures et de programmes de qualité condamne de nombreux jeunes.

    Quel pourra être leur avenir ? Il semble qu’il ne sera pas brillant si nous continuons sur cette pente.

    Un enfant mal éduqué est un enfant perdu. C’est pourquoi il est crucial de bien élever les jeunes.

    Pour être un bon père ou une mère attentionnée, il faut d’abord veiller à ce que son fils ou sa fille ne subisse pas l’influence néfaste de ceux qui pourraient condamner son avenir.

    Il faut essayer d’être l’ami de son enfant, afin de pouvoir mieux l’écouter et le comprendre. Cette méthode a fait ses preuves. Elle permet d’établir une véritable complicité au sein de la maison. La famille est alors plus facilement à l’abri des conflits entre générations.

    Le père et la mère ont la mission de préserver la sérénité au sein de la famille et le bien-être des enfants.

    Ils ont le devoir de leur prêter assistance durant leur vie et de toujours les accueillir sous leur toit. Ainsi les vrais parents sont ceux qui témoignent un amour incessant et inconditionnel envers les enfants.

    Il est essentiel d’être proche de ses enfants afin que ceux-ci ne soient pas tentés de trouver dans l’alcool, la drogue ou la violence, un moyen d’expression.

    Apprenez-leur à se méfier des inconnus et à reconnaître ceux qui ont une bonne ou une mauvaise influence sur leur comportement. Il est important de leur apprendre à reconnaître leurs alliés.

    Traitez-les comme des adultes, si vous voulez qu’ils le deviennent. Donnez-leur des responsabilités afin qu’ils puissent faire leurs preuves. Et montrez-leur comment bien se conduire en société.

    Les règles de vie sont un bon point de départ. Elles seront d’une grande aide pour les enfants qui les comprendront et accepteront de les suivre.

    La connaissance n’est pas innée. Chacun de nous doit donc apprendre ce qui lui sera utile.

    Tout d’abord, nous apprenons à parler afin de pouvoir nous faire comprendre de ceux qui nous entourent.

    Puis vient le temps de l’instruction. Nous découvrons alors l’histoire, la science, la littérature... Nous faisons également l’expérience de la vie en collectivité.

    Enfin nous apprenons un métier et cherchons un travail qui nous permette de subvenir à nos besoins.

    Nous ignorons donc tout du monde à notre naissance et c’est petit à petit que nous apprenons à le connaître.

    L’éducation apparaît alors comme une priorité. Elle donne la possibilité de former des citoyens honnêtes et responsables, garants d’une société juste.

    Pour cela, il est important que l’accent soit porté sur certaines matières, comme l’instruction civique.

    Malheureusement, l’éducation que nous offrons à nos enfants, ne leur est pas toujours profitable. Les programmes scolaires sont parfois surchargés ou inadaptés.

    Si vous interrogez un élève sur ce qu’il a étudié l’an passé, vous serez surpris de constater avec quelle rapidité il a oublié ce qu’il a eu tant de mal à apprendre.

    Certains spécialistes affirment que l’école devrait davantage encourager les jeunes à réfléchir plutôt que de les contraindre à mémoriser des choses qui sont parfois sans intérêt pratique.

    Le cerveau ne doit pas être réduit à sa simple capacité instructive (accumulation de la connaissance). Il faut surtout développer sa capacité sélective qui permet d’utiliser intelligemment les données mémorisées et de mener une réflexion personnelle.

    Un cerveau surchargé par un travail instructif ne peut pas accomplir un travail sélectif efficace.

    Il est indispensable de donner aux jeunes le goût des études. Sans cela, ils baisseront vite les bras et compromettront leur avenir.

    Le plus souvent, un enfant peut être mauvais élève pour plusieurs raisons.

    Il se peut qu’il ne soit pas bien intégré à sa classe ou qu’il évolue dans un cadre trop dégradé. Il est également possible que son précepteur ne soit pas suffisamment psychologue ou qu’il ne soit pas suffisamment à son écoute.

    Il est fondamental que l’éducation ne soit pas à sens unique. L’enseignant n’est pas au-dessus de ses élèves mais parmi eux. Il peut s’enrichir de leurs réflexions et de leurs interrogations.

    Qui n’a pas fini de vivre, n’a pas fini d’apprendre, et l’intelligence n’est nullement fonction de l’âge.

    Prêtez une grande attention aux difficultés que peuvent rencontrer les jeunes dans leurs études.

    Veillez à ce que vos enfants reçoivent la meilleure éducation. Vous les aiderez énormément en mettant de leur côté toutes les chances de réussir.

    La bonne éducation des enfants aujourd’hui détermine grandement le bonheur des citoyens de demain.

    Soutenez votre famille.

    La famille est une association de personnes qui s’aiment et s’entraident.

    La famille est un élément important de la société. Elle est au sens strict constituée de parents et d’enfants. Mais elle peut rassembler des membres recueillis ou adoptés ainsi que des amis proches.

    L’esprit de famille consiste à être attentifs les uns vis-à-vis des autres, s’encourager pour mieux faire face ensemble aux difficultés.

    Les conflits entre générations sont fréquents quand les uns et les autres n’ont pas appris à bien communiquer.

    Il est possible de s’entendre avec ses parents, si ceux-ci font preuve de compréhension et si de leur côté, les enfants font preuve de maturité.

    Les parents semblent souvent sévères. Mais ceci prouve qu’ils veulent que leurs enfants réussissent, qu’ils ne gâchent pas stupidement leur vie.

    Il faut cependant accepter que chacun décide de ce qui est bon pour lui. Il faut donc tenir compte des désirs des jeunes ainsi que de leurs aptitudes.

    Les enfants doivent témoigner du respect à l’égard de leurs parents. Leurs parents doivent être véritablement leurs meilleurs amis. Ils doivent être également présents pour les aider dans leur vie d’adulte.

    Les parents méritent donc d’être récompensés pour tous les soins qu’ils ont prodigués. Ils méritent d’être traités avec déférence.

    La jeune génération devra un jour ou l’autre s’occuper de la précédente et lui témoigner ainsi sa gratitude.

    Rester en bon terme avec ses parents permet de sauvegarder la famille.

    La famille peut être victime de nombreux maux. Ceci s’explique en partie par le manque de communication et de compréhension entre ses membres.

    Mais si la famille est menacée, c’est aussi parce que ceux qui s’en attribuent injustement la représentation exclusive, ont le plus souvent des conceptions arriérées.

    Ils croient par exemple que la femme doit être soumise à l’homme et que ce dernier est le seul à pouvoir décider ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

    Leur opinion est que l’épouse doit rester à la maison et demeurer sous la dépendance de son mari. La femme est ainsi privée de sa liberté.

    Il est évident que cette conception est inadmissible.

    En réalité, la femme est l’égale de l’homme. Elle peut donc gérer son temps comme elle le désire. Ensuite, le mari a le devoir de participer, de même que les enfants, à l’entretien du foyer.

    Tous les membres de la famille se doivent en effet assistance et respect. Il est donc essentiel que les mères habituent leurs fils à les aider dans leurs tâches quotidiennes. Elles doivent leur apprendre à s’occuper de leurs affaires sans attendre après une femme pour être leur servante.

    Les mères doivent aussi encourager les filles à être fortes et indépendantes, à savoir se débrouiller seules.

    Enfin, il est indispensable que chacun puisse exprimer librement son opinion afin de s’intégrer pleinement à la structure familiale.

    Il faut donc restaurer la famille qui demeure la base de la société par excellence. Et il faut que les conceptions arriérées laissent place aux progrès indispensables à l’émergence d’une nouvelle civilisation.

    Il est plus facile d’avancer dans l’existence quand on vit au sein d’une famille unie et que l’on sait témoigner du respect envers ses parents.